juillet 25, 2021

Êtes-vous plutôt cloud ou on-premise ?

Vous devez renouveler votre serveur, et vous vous demandez quelle solution est la plus pertinente pour votre entreprise ? En effet, la pression pour la migration vers le cloud peut s’avérer de plus en plus importante et soulever de nombreux questionnements. Pour y voir plus clair et faire le bon choix, SkillX vous propose un petit décryptage…

D’un côté, le cloud souvent assimilé à la tranquillité d’esprit, avec des coûts clairs et bien anticipés. Les ressources informatiques sont mises à disposition  à la demande via Internet, avec une tarification en fonction de votre utilisation. 

De l’autre côté, le on-premise ou la maîtrise absolue de son système avec une installation sur un serveur local, une fois que l’entreprise s’est acquittée d’une licence auprès de l’éditeur. 

Alors comment choisir ?

En général, les entreprises qui opèrent dans des secteurs hautement réglementés, ou celles qui travaillent avec des données critiques et confidentielles, accordent une priorité élevée à la sécurité des données. Elles seront donc plutôt tentées par des solutions ERP sur site.

À contrario, les entreprises orientées services et/ou à caractère commerciale trouveront leur compte dans l’accessibilité de la technologie cloud, afin de se connecter directement à leurs clients et partenaires. 

Le cloud est connu pour sa capacité à offrir une grande flexibilité dans la mise en œuvre d’une infrastructure, avec des services support rapides, une sauvegarde extensible au besoin, ainsi qu’une disponibilité du service à la demande incluant une gestion de charges de travail fluctuantes.

Le coût moins élevé du cloud est aussi souvent avancé comme l’argument le plus avantageux mais encore une fois cela dépend de plusieurs paramètres comme par exemple la taille de l’entreprise : si une licence est coûteuse, son coût peut être amorti avec le temps ; quant aux mises à jour, elles ne sont souvent pas si onéreuses.

On pourrait alors s’interroger : Le cloud, en mode abonnement, serait-il réellement moins coûteux à long terme?

En réalité, tout n’est pas aussi manichéen : bon nombre d’entreprises choisiront d’opter pour une solution hybride qui associera une infrastructure locale (On-Premise) à un ou plusieurs services cloud public avec parfois un ou plusieurs providers. Cela permet d’une part de tirer profit des avantages de chaque solution et d’autre part, de limiter les risques, plus importants lorsqu’on choisit de s’appuyer sur une infrastructure avec un seul hébergeur. 

En conclusion, afin d’opter pour une migration vers le cloud ou un maintien on-premise, il convient avant tout de tenir compte de votre type d’entreprise, de la taille de celle-ci ainsi que de son secteur d’activité.

Si vous souhaitez approfondir votre réflexion et bénéficier des conseils d’experts, l’équipe de SkillX est à votre disposition pour échanger sur le sujet !

Plus de publications

Je m'appelle Arlette, je suis une passionnée des métiers de l'infra, et aujourd'hui je déploie mes ailes dans les domaines du DevOps et du Cloud. J'ai rejoins Skillx, car je partage complètement cette vision d'entreprise libérée, qui laisse la place à l'innovation, au partage et encourage la responsabilité de chacun pour le bien de tous.
A côté de cela, je suis aussi une maman, avec un grand sens de la famille, je milite pour l'équité dans le domaine du caritatif, j'adore la musique, la photo et la cuisine. Je fais aussi du yoga et du step que j'ai découvert pendant le confinement.
De façon générale, je crois vraiment qu'il faut s'autoriser à rêver car si on s'en donne les moyens tout peut devenir réalité.

Arlette Soh Defo

Je m'appelle Arlette, je suis une passionnée des métiers de l'infra, et aujourd'hui je déploie mes ailes dans les domaines du DevOps et du Cloud. J'ai rejoins Skillx, car je partage complètement cette vision d'entreprise libérée, qui laisse la place à l'innovation, au partage et encourage la responsabilité de chacun pour le bien de tous. A côté de cela, je suis aussi une maman, avec un grand sens de la famille, je milite pour l'équité dans le domaine du caritatif, j'adore la musique, la photo et la cuisine. Je fais aussi du yoga et du step que j'ai découvert pendant le confinement. De façon générale, je crois vraiment qu'il faut s'autoriser à rêver car si on s'en donne les moyens tout peut devenir réalité.

Voir tous les articles de Arlette Soh Defo →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *